La communication tient un rôle important dans notre société et les entreprises ont besoin des métiers du graphisme pour promouvoir leur image. Se former à ces métiers, c’est choisir de mettre sa créativité au service de ses clients.

En quoi consistent les métiers du graphisme et du design ?

Si vous aimez mener des projets mêlant création et communication visuelle, les métiers d’art graphique vous correspondent sûrement. Tout ce qui attire l’œil et nous entoure au quotidien, que ce soit des panneaux publicitaires dans la rue, des sites internet, des logos de produits et leur packaging, sont l’œuvre de graphistes expérimentés. Des entreprises de toutes les tailles font appel à des graphistes designers afin qu’ils illustrent parfaitement le message qu’elles veulent faire passer. Le sens de l’esthétisme est primordial puisqu’il doit être impactant et refléter la demande du client. Les domaines de travail du graphiste sont très variés : il peut notamment se spécialiser et ne travailler que pour les sites web, qu’il conçoit de A à Z, mais il peut également travailler pour une maison d’édition et se spécialiser dans l’illustration. C’est un professionnel de l’image dans sa globalité et peut intervenir à n’importe quel stade du processus de réalisation. Des écoles de l’image et de l’art visuel comme MJM Graphic Design proposent des formations complètes pour se former à ces métiers !

Quel parcours choisir pour devenir graphiste ?

L’étudiant a le choix entre des études courtes ou longues selon la spécialisation qu’il compte choisir. Le diplôme de base est le BTS design graphique, il se déroule sur 2 ans après le bac. Les postes de graphistes sont recherchés mais la concurrence est importante et si le graphiste tient à se démarquer, il doit absolument présenter des compétences variées et pointues (motion designer 2D, datavisualisation, travail sur un support précis…). L’idéal est de faire des études longues, pour aller jusqu’au master (bac +5) dans le cadre d’un parcours universitaire. De nombreuses écoles privées présentes en région parisienne proposent également des cursus et permettent ainsi à l’étudiant d’opter pour une spécialité précise (s’il préfère travailler pour le web, pour la presse, pour la publicité…). Parmi les nombreuses écoles qui existent, certaines sont même reconnues à l’international. Une école d’art comme MJM propose des formations en art visuel qui privilégient les deux aspects principaux de ces métiers : l’artistique et la technique. Durant la suite de son parcours, l’étudiant peut choisir de devenir uniquement graphiste dans le milieu du numérique.

Les débouchés après la formation de graphiste

Le designer graphique peut être salarié dans une entreprise de communication, dans une maison d’édition, dans un journal, dans un studio de création… Il est parfois conseillé de se lancer en free-lance pour débuter dans le monde du graphisme, afin de se constituer un réseau et un book professionnel. Le designer graphique pourra ensuite opter pour un poste de direction tel que directeur artistique ou chef de projet.