La plupart d’entre nous ne distinguent pas vraiment la différence entre le travail d’un graphiste et d’un illustrateur. Pour le commun des mortels, leur hétérogénéité n’existe pas. Mais, les professionnels de l’art connaissent les contrastes qu’ils peuvent rencontrer entre les deux domaines, même si la différence semble être très subtile. Mais voyons en profondeur les deux métiers.

Le rôle du graphiste

Les graphistes s’intéressent à la communication visuelle d’un produit. Leur but est de faciliter la transmission d’un message. Ils doivent inciter le client à acheter ou à consommer un produit, montrer une image positive de l’entreprise ou simplement rendre l’identification d’une marque aisée. Le concepteur travaille souvent dans l’ombre. Il produit le message sans être remarqué. Le design lui-même, cependant, devrait attirer l’attention de leur cible. Le graphiste est un spécialiste de la communication. Au-delà de l’apparence esthétique soignée de sa création, il doit imaginer et innover afin de signifier une publication, sans se détourner des objectifs premiers qui lui ont été imposés. La réalisation du graphiste-designer doit tenir compte du désir et des visées de son commanditaire. ,Il doit exprimer tout cela par son art, qu’il donne vie sur papier et sur ordinateur. Un graphiste travaille en étroite collaboration avec un rédacteur ou un directeur artistique.

Le rôle de l’illustrateur

Les illustrateurs, même s’ils se penchent également sur les produits commerciaux, favorisent plutôt l’art et l’image que la compréhension à travers leur œuvre. Ils appuient davantage sur la présentation de leur style. Ce sont des artistes qui peuvent être reconnus et célèbres comme le belge William Vance ou l’Argentin Carlos Nine. Un illustrateur commence à l’accoutumée ses ébauches et ses croquis sur papier pour finir sur ordinateur. Il peut travailler sur différents supports, comme un site internet, un jeu vidéo ou encore des brochures. Lorsqu’un client le sollicite, celui-ci envisage habituellement de se démarquer par des empreintes artistiques inédites ou fameuses que propose l’artiste.

Les objectifs

L’essentiel de la réalisation du graphiste consiste à communiquer. La tâche nécessite une précision, en combinant souvent des mots et des images pour une meilleure compréhension. Si l’information du graphiste est confuse, nous pouvons dire qu’il est mal conçu. Par contre, une illustration avec un message ambigu peut être considérée comme un chef-d’œuvre. Dans un magazine, les illustrations peuvent attirer l’attention, mais si la signification dépasse le lecteur, cela ne veut pas dire que l’illustrateur a échoué. Mais si le public ignore le sens d’un design graphique, le graphiste n’a pas abouti son travail. En terme simple donc, le graphiste se concentre sur des projets commerciaux alors que l’illustrateur relève davantage du monde des « beaux-arts »